LIVRAISON OFFERTE dès 30€* + un CADEAU pour toute commande*
Yves Rocher
Retour

Terre de Femmes Benelux : découvrez nos lauréates !

Terre De Femmes : 20 ans d'engagement, 20 ans d'aventure

Cela fait deux décennies que la Fondation Yves Rocher récompense chaque année des femmes qui s’engagent en faveur du bien-être de l’homme, de la nature et des animaux. Pour la deuxième année consécutive, des femmes du BeNeLux ont aussi une chance de gagner. Grâce au Prix Terre de Femmes Awards, des femmes engagées bénéficient d’une aide financière et leurs initiatives sont mises à l’honneur! Un moment de reconnaissance et d’inspiration pour beaucoup d’autres qui renforce la communauté. Le programme Terre de Femmes soufflera 20 bougies cette année, une bonne raison donc de faire la fête! Lisez ce qui suit pour en savoir plus sur les femmes déterminées et les projets réconfortants mis à l’honneur cette année.

 

"La force de nos femmes est une bénédiction pour nos communautés"

Cette conviction a incité Jacques Rocher, fils d’Yves Rocher, à créer le Prix Terre De Femmes en 2021. La foi en la force des femmes et leur aptitude à faire la différence dans notre société a été sa motivation. Depuis lors, plus de 430 femmes engagées dans 15 pays partenaires ont été reconnues pour leurs bonnes œuvres.

En quoi le Prix Terre de Femmes consiste-t-il? Chaque année, trois candidates ont la chance de remporter la coquette somme de 3 000 euros, 5 000 euros ou 10 000 euros pour mettre leur projet en œuvre. Cette année, la Fondation Yves Rocher voit encore plus grand avec la proclamation de quatre gagnantes aux projets exceptionnels, dont deux empochent le premier prix de 10 000 euros!

Découvrez le discours de Jacques Rocher à propos des 20 ans du programme Terre De Femmes. Cliquez ici.

sowimage

Et les gagnantes sont ...

Vincianne Gillard - Cyréo

Troisième prix pour Vincianne Gillard avec son projet Cyréo qu’elle a lancé en mars 2015 et grâce auquel elle donne une deuxième vie à de petits appareils électriques.

Cyréo est une coopération qui crée des emplois pour des personnes exclues du marché du travail, avec des activités placées sous le signe du développement durable. Elle recycle par exemple l’électricité et des bannières publicitaires.

 

À quoi ces 3 000 euros seront-ils consacrés?

L’argent gagné servira entre autres à créer des zones de tri sécurisées, à sensibiliser les citoyens aux effets des achats de biens d’occasion sur l’environnement et à fournir du matériel didactique pour former le personnel d’entreprises partenaires à l’utilisation sécurisée de l’électronique. Vincianne est convaincue que les déchets en soi n’ont pas une valeur négative, mais fournissent des ressources qu’il est possible d’utiliser afin de développer des activités offrant un potentiel pour les personnes défavorisées.  

sowimage

Laurence Denis - La Leçon Verte

Deuxième prix pour Laurence Denis qui coordonne le projet ‘La leçon verte’ lancé il y a 20 ans par Monique Lozet. 'La leçon verte' veut accorder une plus grande place à la nature dans la vie de chaque enfant. Grâce au programme complémentaire ‘Osons l’école dehors' qui a vu le jour en 2014, des enfants et leurs maîtres se rendent une fois par mois dans la nature en choisissant à chaque fois un thème différent.

En partant du principe qu’un enfant apprend mieux par le toucher, la manipulation, l’exploration et la coopération, elle met les enfants en contact avec la nature et éveille leur curiosité. Grâce à ces sorties régulières, chaque enfant commence à se poser des questions et essaie de comprendre sa place par rapport à la nature.

 

À quoi ces 5 000 euros seront-ils consacrés?

Cette aide financière permettra à Laurence de proposer son programme ‘Osons l’école dehors !’ à des écoles à un tarif réduit. Elle offrira par ailleurs plusieurs programmes par classe et par an sur des thèmes de la nature. 15 classes au moins bénéficieront ainsi des programmes gratuitement. Laurence Denis veut à l’avenir former un plus grand nombre d’enseignants pour l’école en plein air, multiplier les animations pour toucher davantage d’enfants et peut-être même fonder une école dans la forêt !

sowimage
 

Victoria De Brabandere - CollectMet 2.0

Premier prix ex-aequo pour Victoria De Brabandere qui a développé, avec l’asbl ‘Cultureghem’, le projet ‘CollectMet 2.0’ visant à lutter contre le gaspillage alimentaire et en faveur d’une alimentation saine pour tous. L’asbl aspire à une société où chacun se sent chez lui, où le partage va de soi et les hommes sont unis.

CollectMet veut réduire le gaspillage alimentaire via la récupération de légumes et fruits invendus sur le marché d’Anderlecht en permettant au grand public d’accéder à des produits frais et aliments sains. Le partage est une priorité. L’asbl propose des ateliers participatifs pour apprendre aux bénéficiaires à préparer des produits frais à faible impact écologique.

À quoi ces 10 000 euros seront-ils consacrés?

Le Prix Terre de Femmes sera en grande partie placé sous le signe du volontariat, avec des bénévoles présents tous les dimanches et sans lesquels le projet n’aurait pas pu voir le jour. Le budget servira essentiellement à lancer les cuisines dreamteam en investissant dans l’équipement de cuisine nécessaire aux ateliers et à l’organisation d’activités dans le but de constituer des équipes pour les volontaires.

CollectMet espère ainsi passer à une version 2.0 qui se concentrera sur la participation et permettra aux personnes défavorisées de faire connaissance lors d’ateliers de cuisine sains.

sowimage
sowimage

 

Virginie Pierre - Cueilleuses de miel

Premier prix partagé pour Virginie Pierre dont le projet ‘Cueilleuses de miel’ contribue au développement d’un rucher intuitif, consacré aux abeilles et aux femmes de Guinée-Conakry. Le projet a vu le jour pendant des promenades exploratoires de Virginie dans la nature tropicale et au cours de ses missions d’experte en matière d’entrepreneuriat au féminin.

Virginie organise des ateliers pour les femmes dans le but de promouvoir les échanges (multi)culturels, artistiques et humains avec une attention particulière accordée à l’écologie, l’environnement, l’égalité et les droits des femmes. L’accent est mis sur la préservation de l’environnement et la protection des abeilles en permettant aux femmes de se familiariser avec l’apiculture intuitive. Avec son projet, elle développe en outre l’activité économique des femmes de manière écologique et réaliste et lutte contre la pauvreté.

À quoi ces 10 000 euros seront-ils consacrés?

Cette somme permettra à Virginie de produire de nouvelles ruches, d’acheter des matériaux pour rénover le local de production du miel, d’installer des plaques de toiture et panneaux solaires, de prévoir le conditionnement pour les pots de miel, d’acheter un petit véhicule pour visiter les ruches, de prévoir des bottes et équipements, etc.

 

A propos de la Fondation Yves Rocher

La protection de la biodiversité est la mission première de la Fondation Yves Rocher qui aspire à en faire la priorité absolue dans la vie quotidienne de chacun en contribuant à des initiatives locales, alternatives et efficaces dans le monde entier et en leur apportant son soutien financier. La Fondation Yves Rocher est collective et son approche pluraliste est résolument orientée vers l’action. Qui sont les principales parties prenantes? Des scientifiques, planteurs d’arbres, une vaste communauté de photographes politiques, sociaux et soucieux de l’environnement, ainsi que des femmes sélectionnées pour changer le monde au niveau local.

sowimage

Partager