Retour

Des sels d’aluminiums dans nos déodorants ?

Les sels d’aluminium, on en entend beaucoup parler, sans trop savoir ce que c’est… Aujourd’hui on vous éclaire : à quoi ils servent ? Est-ce indispensable dans nos déodorants et anti-transpirants ?

On fait tout pour éviter les auréoles sur notre jolie blouse et on ne quitte plus notre déodorant (ou anti-transpirant). Mais comme beaucoup de personnes, vous vous posez certaines questions sur les sels d’aluminium présents dans les anti-transpirants… 

sowimage

Les sels d’aluminium qu’est-ce que c’est ?

Les sels d’aluminium peuvent être naturels, comme la pierre d’Alun, ou synthétiques.

Ils sont utilisés dans les anti-transpirants pour contrôler l’excrétion de sueur… Pour résumer, c’est eux qui nous empêchent d'avoir des auréoles !

Comment ? En se dissolvant à la surface de la peau, ils forment un gel et bouchent temporairement les pores des aisselles par lesquels la sueur sort (appelés aussi canaux des glandes sudoripares). Et là magie… on transpire moins !

Et l’odeur dans tout ça ? C’est l’action des bactéries sur la sueur qui provoque la mauvaise odeur. Les sels d’aluminium sont aussi des agents microbiens naturels, ils contrôlent les bactéries à la surface de la peau et du coup on sent moins ! 😉

sowimage

Anti-transpirant, déodorant… Comment s’y retrouver ?

La distinction entre les deux est assez simple.

L’anti-transpirant diminue la sueur et agit comme un antibactérien.

Un déodorant sans sels d’aluminium lui ne s’occupe que des mauvaises odeurs, soit en agissant comme un antibactérien, soit en les couvrant, en les absorbant ou en les « parfumant » ! Pour une réelle efficacité et stopper la transpiration, il faut donc plutôt se tourner vers un anti-transpirant (oui tout est dans le nom !).

Mais attention certains déodorants contiennent des sels d’aluminium pour augmenter leur efficacité alors qu’ils ne sont pas revendiqués comme anti-transpirant ! Un déodorant ne veut pas dire par définition qu’il ne contient pas de sels d’aluminium.

Pourquoi on en entend beaucoup parler ?

Les sels d’aluminium, naturels et synthétiques, sont suspectés d’avoir un impact sur l’apparition du cancer du sein.

Pourquoi ? Parce que leur zone d’application, les aisselles, est proche du sein. A ce jour, aucune étude scientifique sérieuse n’a établi la relation formelle entre l’application d’un anti-transpirant et le cancer du sein.

Ils ne sont pas interdits mais par principe de précaution, depuis 2011, l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé en France), recommande de ne pas les utiliser sur une peau lésée (rasée, épilée…) pendant 24H.

Et chez Yves Rocher ?

Chacun y trouve son compte, selon le besoin et l’envie de chacune.

Pour celles qui souhaitent se tourner vers des déodorants sans sels d’aluminium, vous le pouvez !

Yves Rocher a élargi sa gamme dès 2013 en proposant deux déodorants sans sels d’aluminium, le Déodorant Fraîcheur Grenade d'Espagne et le Déodorant Fraîcheur Thé vert de Chine, il y en a pour tous les goûts !

L’efficacité d’un anti-transpirant n’est pas comparable à celle d’un déodorant.

Alors pour celles qui sont à la recherche d’anti-transpirant, Yves Rocher en propose 4 dans sa gamme : l'Anti-Transpirant 24h Fleur de Lotus du Laos, Fleur de Coton d'Inde, Lavandin de Provence et Citron Vert du Mexique.

Mais parce que nous sommes prudents et que nous voulons garantir la sécurité de nos produits, nous rappelons sur chaque anti-transpirant de ne pas l’appliquer sur une peau fragilisée ou endommagée, comme après une épilation ou un rasage. On vous conseille également d’attendre 24H avant de pouvoir à nouveau en appliquer.

Mais on ne s’arrête pas là….

Parce que nous souhaitons sans cesse innover, nos experts de la Recherche & Innovation travaillent dur pour trouver des actifs de substitution efficaces et sûrs!

Notre objectif en 2020 : ne plus avoir de produits anti-transpirants contenant des sels d’aluminium.

Partager