Retour

Allergie, irritations… comment limiter les réactions ?

Vous vous demandez comment nos experts préviennent des risques d’allergie ou d’irritation lorsqu’ils formulent vos produits fétiches ? Pas de panique on vous explique tout !

Allergie et irritation : quelle est la différence ?

Il ne faut pas confondre allergie et irritation !

L’allergie apparaît au contact d’une molécule, l’allergène, et se manifeste de façon retardée. Elle s’étend bien au-delà de la zone de contact avec le produit.

L’irritation, elle, est due à l’emploi d’un cosmétique inadapté au type de peau, son apparition est immédiate et limitée à la zone de contact. L’irritation disparaît à l’arrêt du produit, alors que l’allergie peut mettre plus de temps à guérir.

sowimage

Première étape : la formulation

L’étape de la formulation est capitale ! Pour limiter les risques d’allergies, nous ne mettons pas dans la formule des matières premières connues pour leur potentiel allergisant (Et oui elles sont célèbres dans le milieu…) et nous choisissons à la place des ingrédients qui sont réputés pour leur absence de caractère sensibilisant.
 
Pour les irritations, c’est la même chose. Lors de la formulation du produit, nous excluons les ingrédients réputés pour leur caractère irritant. Mais attention, tout est une question de dose. Un ingrédient peut être irritant à une certaine dose mais pas à la concentration présente dans le produit. Nous prenons en compte la concentration de l’ingrédient dans le produit mais également les conditions générales d’utilisation, par exemple si un produit est utilisé en soin ou en produit rinçant (ex : un gel douche).

L’étape de la formulation est donc primordiale mais nous ne nous arrêtons pas là, une fois le produit formulé, nous passons aux tests de tolérance et d’innocuité !

sowimage

Deuxième étape : on passe aux tests !

Nous évaluons la sécurité de chaque ingrédient grâce à nos experts toxicologues, et testons chacune de nos formules pour vérifier son innocuité et sa bonne tolérance sous le contrôle d’un dermatologue.

C’est seulement à cette étape du développement que l’on peut juger de la bonne tolérance du produit en tenant compte de la formule, de l’usage et de la population cible à laquelle est destiné le produit (par exemple les femmes à la peau sensible).

Vous avez envie d’en savoir plus sur nos tests ? On vous dit tout ici.
 
Mais ce n’est pas tout ! Avec notre service client, nous effectuons une surveillance continue grâce à vos retours !

sowimage

Le risque 0 n’existe pas !

Nos produits sont formulés pour minimiser les risques d’allergies et d’irritations liés à son utilisation… Mais le risque 0 n’existe pas.

En effet, avec l’allergie, c’est un peu la roulette russe… Elle reste extrêmement rare et individuelle. Chacun peut être allergique à un composant différent, et chacun peut réagir d’une manière différente au même allergène… et la réaction à un allergène n’est pas forcément immédiate.

Bref, c’est assez compliqué de mesurer le risque. Eviter les ingrédients connus pour leur potentiel allergisant reste donc la manière la plus efficace pour limiter les risques !

Chez Yves Rocher

Parce que la sécurité de nos produits est une priorité, nos produits suivent tous, sans exception, un processus de tests et de surveillance rigoureux, et cela à chaque étape de la vie du produit : de sa formulation où nous excluons les ingrédients connus pour leur caractère irritant ou sensibilisant, au choix de son packaging, jusqu’au moment où il arrive jusqu’à vous !

Partager